La Fête Est Finie

La Fête Est Finie

Me voilà…

 

Tant de jours sans écrire.

 

Une errance dans les méandres du net pour trouver une plateforme simple et efficace. 

 

Une souffrance de ne pas écrire quand je vais mal. Un mal pour un bien peut être, j'en aurais trop dit. Les choses vont sédimenter dans ma tête et sortiront. Après.

 

J'espère être ici à l'abri des malveillants qui ont pourri, trop souvent, mon précédent blog, et à l'abri de quelques personnes trop proches à qui j'avais donné les clés, or, il convient apparemment de ne pas se dévoiler, même à ses proches.

 

C'est compliqué pour quelqu'un comme moi. J'avance toujours sans masque (un mot tabou en ce moment), je suis qui je suis, je le dis, je l'affirme, je le montre. J'accorde ma confiance. Et puis bing… Retour de manivelle, on se sert contre moi de ce que j'écris, qui est pourtant juste conforme à ce que je dis, ce que je fais… Vous me suivez ? En résumé, tout ce que vous pouvez écrire sera tôt ou tard utilisé contre vous. Selon que vous soyez porté aux nues ou honni… 

 

Je m'en fiche. J'ai noirci tant de pages de blog depuis 20 ans, il y a tout ce qu'il faut pour qu'on vienne me chercher parmi les premières lors des rafles toutes proches.

 

Quant aux amis que j'ai perdus, ce n'était donc pas des amis. Et puis il est de notoriété publique que je suis une indécrottable solitaire, j'ai du mal à me supporter et il m'est difficile de m'imposer, en plus de supporter les autres, surtout s'ils ne sont pas bienveillants et respectueux…. 

 

Voilà donc ma nouvelle plateforme de blog, je ne m'y sens pas encore autant chez moi que sur la précédente, mais ça viendra. Et vous aussi j'espère. Merci à ceux qui me suivent ici, ces fidèles inconnus qui s'intéressent à mon originalité souvent choquante, je sais bien.

 

Quand on s'est battu, longtemps, pour que la vie ne dévore pas ses rêves, qu'on est arrivé exactement là où l'on voulait, on découvre que la plénitude peut aussi sonner la fin du jeu. La fête est finie, reste à tenir le cap...

 

Bienvenue à tous les anciens lecteurs, et les nouveaux lecteurs. Encore quelques années de partage, si vous le voulez bien...

 

 

ile